Causes


Les causes d’une pathologie sont également appelées étiologie.

À noter : dans 30 à 50% des cas, malgré les nombreux examens, l’origine de l’uvéite est inconnue, elle est alors idiopathique.

Voir également l’étiologie des uvéites chez l’enfant.

Les infections

L’infection peut être localisée à l’œil ou être consécutive à l’infection d’autres organes ou à la présence d’agents infectieux dans l’organisme.

  • Infections virales (herpès, cytomégalovirus, zona, SIDA) ;
  • Infections bactériennes (infection ORL ou dentaire, tuberculose, syphilis, brucellose, Rickettsiose, maladie de Lyme) ;
  • Infections parasitaires (toxoplasmose, toxocarose), fongique (candida).

Voir aussi l’article dédié : Uvéites infectieuses.

Les traumatismes

La cause peut être exogène et locale due à une agression extérieure :

  • Corps étranger ;
  • Acte chirurgical ;
  • Tumeur oculaire.

Très rarement, une réaction inflammatoire intense peut se produire après une blessure d’un œil et se propager aux deux yeux (ophtalmie sympathique).

Les affections inflammatoires ou auto-immunes strictement oculaires

  • Le syndrome de Fuchs, coloration différente d’un iris par rapport à l’autre associée à une cataracte et à une uvéite antérieure chronique.
  • La maladie de birdshot : la rétinochoroïdopathie de type birdshot est une uvéite postérieure chronique caractérisée par la présence de taches au niveau du fond d’œil. L’antigène HLA-A29 est retrouvé chez la plupart des patients.
  • Uvéite phacoantigénique ou phacoanaphylactique : inflammation oculaire intense qui peut être due à une perte du matériel cristallin dans la chambre antérieure de l’œil (très rare). Voir la fiche Orphanet.

Les uvéites peuvent également provenir de maladies générales ou systémiques

Les affections rhumatologiques

Les uvéites antérieures peuvent être associées à des maladies rhumatismales inflammatoires. L’antigène HLA-B27 est souvent présent dans ces situations, sa recherche est systématique pour une uvéite antérieure.

  • La spondylarthrite ankylosante peut être responsable d’uvéite antérieure aiguë.
  • L’arthrite juvénile surtout dans sa forme mono ou oligoarticulaire. L’arthrite juvénile idiopathique (AJI), cause la plus fréquente d’uvéite chez l’enfant, peut se compliquer par une uvéite antérieure chronique.
  • Rhumatisme psoriasique.
  • Sarcoïdose : granulomatose pouvant affecter n’importe quel organe du corps. Ce sont le plus souvent les poumons qui sont atteints.
  • Maladie de Vogt-Koyanagi-Harada : granulomatose systémique, manifestations neurologiques, dermatologiques et oculaires.

Les affections intestinales inflammatoires

  • Maladie de Crohn.
  • Rectocolite hémorragique.

Les affections circulatoires

Les affections neurologiques

  • Sclérose en plaques.

Pour aller plus loin

 11 avril 2015 par  webmestre
popularité : 41%


Agenda

<<

2020

 

<<

Juillet

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112