La salle d’attente

 6 mars 2016 par  Rédaction
popularité : 13%

Salle d’attente mode d’emploi

À un certain stade de la maladie, nous sommes tous pris en charge à l’hôpital que ce soit pour des examens, des consultations ou dans le cadre d’un protocole de soins.
Les grands hôpitaux, à Paris comme en province ont tous un point en commun : les salles d’attente bondées où nous devons supporter une longue attente.
Nous avons tous assisté à des scènes de lassitude, d’impatience vive, voire d’énervement ou d’agressivité. Nous savons à quel point le temps passe lentement, l’inquiétude pouvant accroître la fatigue.
Voici quelques conseils et astuces afin de passer cette attente de façon plus sereine.

Un peu de compréhension

Tout d’abord, il faut impérativement garder en mémoire que nous sommes dans un hôpital, dans un service spécialisé de pointe. Chaque patient est un cas particulier dont le suivi doit être adapté aux particularités de la maladie.
C’est notre cas à tous et c’est pourquoi nous devons nous montrer compréhensifs si certains malades restent longtemps en consultation. Si un jour, nous sommes dans cette situation, nous serons rassurés de constater que le médecin nous accorde plus particulièrement de son temps et étudie plus attentivement notre dossier. Les médecins traitent aussi des urgences entre deux consultations. Il peut nous arriver un jour aussi de demander une consultation en urgence.

Un peu de préparation

Pour venir à l’hôpital, prévoyez une tenue dans laquelle vous êtes à l’aise et qui ne vous gênera pas dans vos déplacements dans le service. Vous pouvez préparer quelques objets dans un grand sac qui vous permettront de patienter plus agréablement. Voici quelques suggestions :

  • Un livre (prévoir un livre écrit avec des gros caractères de façon à pouvoir lire même après l’instillation des gouttes dilatant les pupilles) ou une liseuse dont on peut agrandir les caractères (bien charger la batterie avant de venir, prenez éventuellement le chargeur, cela est valable pour tous les appareils avec batterie).
  • Des mots croisés ou des sudokus (toujours en gros caractères).
  • Un casque ou des écouteurs pour écouter la musique que vous avez sur votre smartphone.
  • Une console de jeux, des jeux de société portables pour les enfants (ou pour les grands...)
  • Un ouvrage ou toute activité manuelle pouvant être pratiquée en nomade facilement et résistant à l’épreuve de la dilatation (tricot, crochet, broderie, origami, coloriage, ...). Ces activités doivent pouvoir être rangées rapidement à l’appel de votre nom.
  • Une bouteille d’eau, une thermos de boisson chaude ou fraîche et un petit en-cas (surtout si votre rendez-vous est fixé à proximité de l’heure du déjeuner ou en fin de journée). Des fontaines à eau sont souvent mises à disposition des patients. Renseignez-vous à l’accueil.
  • Un éventail et/ou un brumisateur pendant les fortes chaleurs.

Un peu d’organisation

Après votre enregistrement à l’accueil, demandez le délai d’attente estimé avant votre passage : vous avez peut-être le temps d’aller prendre un café ou de marcher un peu. Cette pause vous permettra de vous détendre mais n’oubliez pas l’heure de votre rendez-vous.

Un peu d’échange

Mettez à profit cette attente pour établir une liste des questions que vous voudrez poser à votre médecin.
Liez connaissance avec des voisins de salle d’attente. Discuter vous fera passer le temps et vous aurez peut-être l’occasion d’échanger avec quelqu’un qui souffre d’une pathologie similaire. Cet échange peut s’avérer enrichissant et réconfortant.
Et pour la sortie, pensez à apporter des verres solaires ou polarisants (lunettes ou clips) !
Enrichissez de votre expérience et par vos témoignages ces suggestions en vous connectant sur le site de l’association www.inflamoeil.org ou sur sa page facebook.
Parlez de votre association et faites-la connaître autour de vous !


Commentaires

mercredi 23 mars 2016 à 16h16

cet article résume bien notre expérience à nous de 15 ans avec le service OPH. Il est bien écrit et nous ne pouvons que souscrire l’importance des ces conseils.
Le personnel dévoué fait souvent tout son possible pour solutionner des problèmes quasiment insolubles comme pex le 21 mars 2016. Absence de personnel et un grand nombre de patients en file d’attente.
Embouteillages pour les examens et pourtant au cours de l’après midi tout était rentré dans l’ordre. Bravo et merci

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301